Vous êtes ici

Histoire au fil du siècle

L'histoire de la Bourgogne au fil du siècle au travers de films amateurs, de l'histoire de villes, de villages, des guerres et libération, de familles, d'hommes qui sont autant personnailtés, inventeurs, industriels.
En lêlant image d'archives, témoignage d'historien, souvenirs d'anciens, cette collection nous fait voyager dans l'histoire de la Bougogne au travers du siècle.

Durée épisode: 
26
Nombre épisode: 
16

Souvenirs de l’occupation en Franche-Comté, pendant la seconde guerre mondiale et reprise de la vie quotidienne d’après guerre, racontée par ceux qui l’ont vécue : l’opposition entre laïcs et catholiques, la place importante de l’instituteur, les mondes rural et ouvrier. Une nouvelle vie s’annonce avec la naissance du football et de l’automobile. Le retour à la chasse et diverses occupations sont imagées par les films de l’époque. L’apparition des loisirs ouvre les esprits aux vacances .

Henri Vincenot (1876-1968) a débuté comme «cheminot-reporter» mais il s’est rapidement illustré dans de nombreuses disciplines : la sculpture, la peinture et le dessin, l’écriture, la musique de composition, le théâtre. Ces livres sont profondément emprunts de la Bourgogne, sa terre natale. Cet homme, si proche de la nature, que l’on surnommait «le Père de la Bourgogne», dont l’accent prononcé et l’amour de sa terre, a redonné à son pays , le prestige oublié et incompris des «étrangers».

En 1946, arrive à Boujailles, petit village perdu de Bourgogne, un couple d’instituteurs, les Laval. L’instituteur a filmé ses élèves et toutes les activités du village. Chaque occasion était bonne pour sortir la caméra, mais ses films sont empreints de la tradition républicaine. Ils montrent les valeurs de la laïcité et de l’Humanisme. Pendant trente ans, l’instituteur ne cessera de suivre le parcours de chacun, et tous ces moments de vie récoltés, font la communauté. En 1999, professeur et élèves se retrouvent autour des films, qui illustrent abondamment le documentaire.

Le village de Lacanche et l’usine Coste sont indissociables depuis les années 50. L’usine fait vivre le village dont la plupart des habitants y travaillent. Lacanche entre dans la modernité par le travail de la fonte puis de la tôle, mais la fonderie est un métier difficile et fatigant. Pourtant, tous reconnaissent que l’usine Coste est indispensable. Les films d’archives montrant l’usine et les activités du village, tournent principalement autour de la famille Coste, propriétaire de l’entreprise et de tout alentour, qui impose son joug au village.

Nièpce, Marey, Cuvillier sont trois des précurseurs du cinématographe. Tous trois issus de la Bourgogne, ils ont donné, par leurs travaux, l’indispensable au cinéma, pour qu ‘il soit ce qu’il est. Nièpce découvre, en 1816, la photographie. Marey, homme de sciences et de médecine, cherche à rendre, à l’image, le mouvement, il invente la chronophotographie. Enfin Cuvillier, le dernier et le moins connu, en 1950, offre aux caméras ce que personne n’a pu réaliser : le zoom ou pan-cinor.

Pages