Vous êtes ici

Dans la Dombes, Bocuse vide son etang

Bocuse et son étang

Une pêche rare et particulière pour un homme amoureux de la nature et des traditions. Cette année, Paul Bocuse propriétaire d’un étang de quinze hectares décide de la vider. Ce n’avait pas été fait depuis quatre ans, nous l’avons donc suivi dans les différentes étapes qui permettent de récolter le fruit de ces années d’attente. Tous les deux ans en moyenne, les propriétaires d’étangs en Dombes les vident pour en récupérer le contenu, soit quelques 6 à 10 tonnes de carpes, brochets, sandres et divers poissons blancs. Ce mode d’exploitation piscicole s’inscrit dans un cycle propre à la région, l’alternance des cultures céréalières et l’exploitation de l’eau est présente partout. Dans cette ancienne région de marais domestiqués, devenue la terre des milles étangs, ce fonctionnement s’est imposé. Sur les champs récemment moissonnés, on fait entrer l’eau qui crée les étangs, on les garnit alors de jeunes poissons qui se nourriront des restes de la précédente culture se trouvant sur le fond. La pêche des étangs en Dombes est une technique bien rôdée, elle tient autant de la récolte que de la pêche. Les outils que l’on retrouve sont ceux des paysans : tracteurs, camions, mais le métier de la pêche est bien présent, les cirés, bottes, épuisettes et caisses plastiques de couleurs vives sont là. Cette ambiguïté, ce mélange de référents visuels propres à chaque profession nous offre des images inhabituelles.

Genre: 
Collection: 
Format: 
SD
Durée: 
26'
Rapport: 
4/3
Année de production: 
2002
Diffusion: 
Date 1° diffusion: 
01/03/2002
DVD en Vente: 
Non
VOD: 
Non