Vous êtes ici

L'ensemble de nos films

Des rumeurs étranges circulent dans le village. Il y aurait toute une bande de brigands, de fantômes et de bêtes sauvages dans les souterrains du vieux château. Monsieur le Comte de Beaufort offre une récompense de 100 000 livres et la main de sa fille Estelle à qui percera ce mystère…

James Bond, le Père Noël, cela vous dit quelque chose ? Ekta nous montre des photos, reconnaissables par tous…C’est cela le principe d’une icône ! Ou comment une image peut traverser le temps, les continents, et devenir une référence, un symbole… Les enfants réagissent et interprètent avec leurs propres mots les images devenues stars.

Chaque tome de la série de "l'Histoire au fil de Lyon" est composée de 5 épisodes.
"Une vie urbaine" : Le développement de la ville transforme les habitudes des lyonnais ; dans les tavernes naissent les jeux de cartes et on déguste la bonne table lyonnaise. L'opposition entre les gras et les menus s'efface lors de la grande fête des merveilles. La population souffre de la peste, de la lèpre…

Chaque tome de la série de "l'Histoire au fil de Lyon" est composée de 5 épisodes.
"Le nouveau visage lyonnais" : La ville s'étend vers l'est et le sud. Le Parc de la Tête d'Or, les quartiers de la Croix-Rousse, la rue Impériale voient le jour. Tony Garnier, architecte visionnaire, signe ses premières grandes réalisations. Lyon esquisse son visage actuel.

Souvenirs de l’occupation en Franche-Comté, pendant la seconde guerre mondiale et reprise de la vie quotidienne d’après guerre, racontée par ceux qui l’ont vécue : l’opposition entre laïcs et catholiques, la place importante de l’instituteur, les mondes rural et ouvrier. Une nouvelle vie s’annonce avec la naissance du football et de l’automobile. Le retour à la chasse et diverses occupations sont imagées par les films de l’époque. L’apparition des loisirs ouvre les esprits aux vacances .

L’annonce du débarquement grossit le maquis de nouvelles recrues. En août 44, les troupes arrivent en Provence, les prémices de la Libération coûtent de nombreux combats entre résistants et allemands. Les acteurs de cette Histoire nous expliquent simplement leurs faits et gestes, plus que courageux. Mais le retour à une vie normale avec la fin de l’occupation est souvent décevante et difficile, pour les résistants patriotes qui ne reçoivent pas le respect qu’ils méritent, et pour les déportés qui ont côtoyé la mort.

Construire une maison écologique en bois il y a une dizaine d’année, qu’est-ce que ça donne ?
L’indienne en bois, c’est cette maison, avec une toiture particulière, bâtie sur pilotis, construite quasiment entièrement en bois, intégrée au terrain dans les arbres. Venez découvrir avec l’architecte et ses habitants les prémices de l’écologie boisée.

Nous suivons une classe de lycée technique, se préparant à travailler dans le secteur industrie. Nouvelle génération de travailleurs industriels en puissance, le développement durable est une notion avec laquelle ils ont grandi, mais peut leur sembler éloignée de leur future carrière. bn

Rencontre avec Pef, créateur, entre autres, du plus célèbre des princes, le prince de Motordu.
D’où lui vient l’inspiration pour ce personnage, comment trouve-t-il l’idée pour toutes ces aventures, quelles autres histoires a-t-il imaginé, avec qui et comment travaille-t-il, qui colorie…
Venez découvrir au travers du portrait du père de Motordu comment on fabrique une histoire, des personnages et des dessins.

"Lyon et son monde souterrain" : Des kilomètres de galeries mystérieuse, des citernes d'eau majestueuse, des parkings œuvre d'art. Lyon sens dessus dessous. Plongée sous la ville.
"Lyon et ses fleuves" : Savez-vous que le bateau mouche a été inventé à Lyon ? Crues dévastatrices, écluses, fontaines, ports … Lyon sous le signe de l'eau.

"Lyon et le 8 décembre" : Tradition populiare, fête religieuse, fin de l'épidémie de la peste ? Toutes sortes d'histoires circulent sur la fête des lampion. Lyon sous le signe de la lumière.
"La Saône, Lyon, le Rhône" : Une cité née au cœur d'un confluent est déjà une bénédiction, mais que d'hsitoires, de travail, de changements pour que Lyon soit la ville d'aujourd'hui. Lyon au fil de l'eau.

La ville de Lyon est inscrite au Patrimoine de l’Humanité par l’UNESCO. Différents intervenants : historiens, architectes... nous expliquent l’originalité et la qualité du site naturel : son évolution géographique, l’homogénéité des constructions à travers les siècles, et surtout la culture et la manière de vivre très lyonnaises, tant il est vrai que la notion de patrimoine a évolué pour englober au-delà du patrimoine monumental la notion de « sites d’intérêt exceptionnel et universel » d’un point de vue historique, artistique ou scientifique.

Etre respectueux de l’environnement, c’est utiliser des moyens et des matériaux adaptés mais c’est aussi s’adapter au territoire sur lequel on souhaite construire pour limiter l’impact de l’homme sur la nature. Voici l’exemple surprenant d’une maison autrichienne, bâtie dans une pente, qui mélange lieu d’habitation et lieu de travail.

Comment concilier architecture traditionnelle et habitat écologique ? C’est le pari de cette maison de station, située en montagne autrichienne. Elle réussit l’intégration au paysage, à l’environnement avec une mixité des matériaux. La faible consommation d’énergie alliée au confort thermique assure un véritable confort de vie.

Cette maison à Tabanac, tout d'acier vêtue, est bâtie dans une pente au moyen de matériaux écologiques et inhabituels. Etant donné un budget limité, l'architecte a choisi des matériaux simples et peu coûteux et s’est inspiré de l’architecture hygiéniste dans sa construction. Malgré la superficie intérieure réduite, des baies vitrées et une terrasse protégée permettent d'agrandir et d'optimiser l'utilisation de l'espace.

Tenir compte du climat pour construire sa maison. C’est une question de bon sens, mais qui s’est perdue avec le temps et l’amélioration des technologies. En adéquation entre l’habitat, ses occupants et le climat, la maison doit à la fois se protéger et profiter des éléments extérieurs : le soleil, le vent, la pluie ou la végétation. En tenant compte des principes du bioclimatisme, on peut se passer de chauffage l’hiver, et de climatisation l’été.

Quel est le matériau le plus écologique pour construire sa maison ? Il ne suffit pas qu’un matériau soit naturel pour qu’il soit respectueux de l’environnement. Ces propriétés écologiques dépendent de la quantité d’énergie dépensée pour l’extraire, le produire, le transporter, le transformer et le recycler.

S’adapter au territoire, c’est intégrer la maison au sens propre du terme, pour pouvoir vivre en harmonie avec la nature. Toutes ces maisons sont des exemples réussis d’intégration à l’environnement. Sur des terrains en pente ou plats, au milieu d’arbres ou de rochers, il a fallu à chaque fois respecter les sites de construction.

Dans une cabine de maquillage Madeleine va maquiller Béa, jeune comédienne. La séance est mouvementée. Les interventions de Paul, le réalisateur ne font qu’aggraver les choses malgré les efforts de Madeleine pour sauver la situation.

Né en 1905, il est le deuxième enfant d’une famille de cinq. La Première guerre mondiale interrompt ses études. Sa passion et ses talents pour le sport le font remarquer et le Progrès l’embauche pour quelques piges sportives. Un hasard lui fait assurer un papier pour le Tour de France et il devient journaliste professionnel. Grand reporter, il couvre la guerre d’Espagne puis est mobilisé en 1939. Il entre en Résistance et sabote quelques journaux fascistes.

Ce documentaire est consacré à la vie de Marine, 10 ans, atteinte d'autisme depuis sa naissance. Il a pour but de mettre en évidence ces enfants que l'on a peu l'occasion de voir s'exprimer et dont aujourd'hui encore, on feint d'ignorer l'existence. L'idée étant de suivre Marine dans sa vie de tous les jours, nous amenant dans sa maison, son école …

Un jeu de piste nous mène jusqu'à l’univers de Guignol et son petit théâtre. La compagnie des zonzons nous guide dans cette découverte des marionnettes animées. La fabrication des décors et accessoires, la confection des marionnettes et des costumes, la mise en scène du nouveau spectacle guignolesque «  la machine à voyager dans le temps », rien n’est laissé au hasard pour le plus grand plaisir des enfants.

Tous aux abris! L’ignoble docteur Globule est de retour! Sous le faux nom de Docteur Yes, il tente de réduire les habitants de la planète à de vulgaires robots. Heureusement, Guignol veille au grain… et n’hésite pas à interrompre sa partie de pêche pour voler au secours de l’humanité en péril.

Jour J-1
La Halle Tony Garnier est vide. Ce grand mastodonte silencieux attend....
Seules les estrades, les fauteuils et la scène sont en place.
Quelques personnes s’affairent au nettoyage et à la mise en place des structures métalliques au-dessus de la scène.

Henri Vincenot (1876-1968) a débuté comme «cheminot-reporter» mais il s’est rapidement illustré dans de nombreuses disciplines : la sculpture, la peinture et le dessin, l’écriture, la musique de composition, le théâtre. Ces livres sont profondément emprunts de la Bourgogne, sa terre natale. Cet homme, si proche de la nature, que l’on surnommait «le Père de la Bourgogne», dont l’accent prononcé et l’amour de sa terre, a redonné à son pays , le prestige oublié et incompris des «étrangers».

Ce documentaire-fiction va naviguer entre la salle de classe, la maîtresse et les élèves et l’entourage de ces enfants.
La laïcité est principe que l'on saisit d'abord dans une histoire et qui se réalise dans cette histoire. Ce documentaire-fiction va balayer l’histoire de France et les grandes dates importantes en liaison avec la laïcité et le combat qu’ont mené certaines grandes figures de notre passé.

Aujourd’hui, pour rentrer dans la norme, sa maison doit ressembler à celle de son voisin. Elle doit se fondre dans le paysage et ne pas choquer l’oeil. Certains particuliers, cependant, font appel à des architectes pour bâtir, ensemble, la maison qui leur ressemble. Avec peu de moyens, sur un terrain difficile, et dans un environnement souvent hostile, l’architecte, grâce à des idées originales et ingénieuses, construit des maisons personnalisées et adaptées aux contraintes du particulier.

Nièpce, Marey, Cuvillier sont trois des précurseurs du cinématographe. Tous trois issus de la Bourgogne, ils ont donné, par leurs travaux, l’indispensable au cinéma, pour qu ‘il soit ce qu’il est. Nièpce découvre, en 1816, la photographie. Marey, homme de sciences et de médecine, cherche à rendre, à l’image, le mouvement, il invente la chronophotographie. Enfin Cuvillier, le dernier et le moins connu, en 1950, offre aux caméras ce que personne n’a pu réaliser : le zoom ou pan-cinor.

L’ile de la Réunion se caractérise par sa diversité. Au niveau des paysages, le voyageur découvrira à l’est une végétation dense, des cascades, des forêts primaires, un climat humide. La Réunion est aussi l’ile du multiculturalisme. Se côtoient des personnes d’origine indienne, malgache, africaine, chinoise, les créoles… De part la richesse de la nature et des cultures qui existent à la Réunion, mais aussi de la manière dont ses habitants sont traditionnellement liés à cette nature, l’ile ne peut qu’attirer les voyageurs, et mérite et nécessite d’être protégée.

Nous inventons et créons sans cesse de nouveaux produits. Depuis une dizaine d'années, l'idée de concevoir des produits ou services intégrant les principes du développement durable apparaît avec la notion d'éco-conception.

L'accès, dans des conditions sanitaires décentes à l'interruption volontaire de grossesse a été reconnu par la loi Veil du 17 janvier 1975. Celle-ci a été réaménagée par la loi du 4 Juillet 2001, prolongeant le délai légal l’accessibilité à l'interruption volontaire de grossesse de deux semaines.Aujourd'hui ces lois ont fait la preuve de leur utilité, mais aussi de leurs limites au regard de l'évolution des mentalités de la société française ainsi que dans l’organisation du corps médical.

Vie et œuvre de Jacqueline Delubac, actrice lyonnaise et femme du célèbre Sacha Guitry. Elle fut l’égérie de Guitry dans ses films puis devient femme mondaine aux bras de son second époux. Son aisance financière la transforme en collectionneuse de peintures d’art modernes. Elle fait acquisition de nombreux tableaux, modernes mais aussi impressionnistes bien qu’elle y soit moins sensible. En 1988, elle fait don, à sa ville Lyon, des oeuvres impressionnistes de son second mari puis en 1993 de ses tableaux préférés : les modernes. Lyon possède alors une collection remarquable.

Ce film axé sur l’organisation de la santé autour des personnes âgées, se propose de dresser un état des lieux, sans faire du journalisme d’investigation qui dénoncerait. Ce documentaire va faire un tour d’horizon des problèmes de la santé et de la vieillesse, en faisant intervenir les nombreux acteurs de cette tranche de (fin de) vie.
Les problèmes existent, ils sont nombreux, mais chaque intervenant, en les soulevant, parlera aussi des solutions éventuelles, à inventer ou à poursuivre lorsqu’elles ne sont qu’embryonnaires.

Oscar est un jeune homme de vingt ans qui durant toute sa vie va vivre au rythme du développement durable. C’est encore tout neuf pour lui et ses questionnements nous entraînent à la découverte des transformations au sein des métiers du secteur tertiaire et de cinq métiers en particuliers.

Le passage des concours et des examens est l'une des réalités les plus incontournables et les plus fondatrices de la vie d'un homme. Le concours est l'étape qui fixe un repère à notre évolution professionnelle et c'est une composante centrale du parcours individuel.

L’harmonie, l’équilibre, le temps suspendu, la nature dans tous ses états, font partie de la vie de Jean Marie Coche, facteur d’arcs. Un métier rare, peu connu, installé près de Romans, dans la Drôme à Barbières, il perpétue un art de faire mais aussi un art de vivre, une philosophie. Dans son atelier, le facteur d’arcs est lié intimement à l’arc qu’il fabrique. Jean Marie Coche crée l’Ecole « La voie médiane » dans laquelle il propose des stages de tir instinctif.

Les hommes qui travaillent dans l'ombre, des services de nettoyage à la gestion de la production aux répétitions, à l'Auditorium nous permet de pénétrer dans son intimité. Une occasion rare de découvrir le lieu sous un angle inhabituel, jusqu'à ce que le rideau rouge soit levé...

Guignol est sans doute un bon gone mais aujourd’hui, il n’en fait qu’à sa tête. Gnafron a beau lui faire comprendre qu’il ne faut pas prendre l’étang pour une poubelle, rien n’y fait. Mais voici que le pauvre Guignol se retrouve coincé au fond de l’eau. Les habitants de l’étang ont alors de bonnes raisons de lui refuser leur aide…

Le service de nettoyage et ses tâches parfaitement réparties préparent l’arrivée d’un nouveau spectacle. Tout se mêle et s’active autour de l’opéra. On répète, on accorde, on installe le décor, et une fois que tout est pratiquement en place, on effectue les réglages lumière. Pas une minute de répit, chacun veille à sa tâche : pendant que tout s’illumine sur scène, l’accessoiriste fignole les décors, l’habilleuse repasse et l’orchestre est prêt à répéter. Le régisseur de scène déambule entre l’orchestre et les lumières.

Le spectacle de « La boutique de M. Mime » est composé d’une vingtaine de contes. A travers ce spectacle et un travail pédagogique, le mime Bizot, sculpteur de l’espace, entend faire découvrir cet Art du silence et ouvrir de nouveaux horizons et de nouvelles perspectives.

Le spectacle de « La boutique de M. Mime » est composé d’une vingtaine de contes. A travers ce spectacle et un travail pédagogique, le mime Bizot, sculpteur de l’espace, entend faire découvrir cet Art du silence et ouvrir de nouveaux horizons et de nouvelles perspectives.

Chaque tome de la série de "l'Histoire au fil de Lyon" est composée de 5 épisodes.
"Des divinités au christianisme" : La tolérance des cultes gallo-romains et le paganisme bercent le quotidien des lyonnais. L'évolution spirituelle du peuple permet l'avènement de cultes étranges venus d'Asie … Le christianisme vit des moments dramatiques.

Nous suivons la journée type de ces deux personnages, concierge et gardienne : les poubelles, le courrier, le nettoyage, les discussions avec les locataires, les temps morts, … Approche sociale et documentaire, le film lèvera un coin du voile sur un métier qui évolue et qui surtout est remis au goût du jour grâce à un texte de loi.

La crise, au cours de l’année 2009 et qui a débuté par la crise des subprimes aux Etats-Unis en fin d’année 2006, touche toute l’économie. Si l’incertitude dans la vie professionnelle a toujours eu cours, elle devient, dans ce contexte, paroxystique. Portraits de quelques patrons et salariés, dans le domaine du bâtiment, de l'industrie, de l'automobile et de l'immobilier : leur vision sur la crise, comment ils la vivent et quelles solutions envisager pour s'en sortir.

Le quartier de La Duchère est sorti de terre, sur une colline de l’ouest lyonnais, dans les années 60 et a accueilli des ouvriers, des rapatriés d’Algérie et des immigrés.
Il s’y est crée une ambiance particulière, grâce à un tissu associatif important. La ghettoïsation et les violences dans les années 90 n’ont pas cassé la relation des Duchérois à leur quartier.

Cette maison finlandaise a été imaginée par son ancien propriétaire lui-même. Il a souhaité concevoir un bâtiment en communion avec la nature sans intervenir de trop sur sa beauté originelle, mettant notamment en place des pilotis comme supports de la maison. De plus, de larges ouvertures offrent un point de vue sur les jardins, et le bois a été utilisé comme matériau principal.

Après avoir réussi à construire la fameuse machine d’après les plans de son grand-père, Guignol et Gnafron voyage dans le temps à la recherche de Papy. Les deux amis au cours de leurs aventurent rencontrent les Gaulois, les hommes préhistoriques, les hommes du futur … Tout ça dans un seul épisode !!! Mais réussiront-ils à retrouver le Papy de Guignol  ?

Cette maison espagnole, tout en pierre, répond à une nécessité d’adaptation dans un climat chaud et sec et dont il faut se protéger. Son architecture surprenante, son aménagement moderne, le choix des matériaux et l’orientation du bâtiment ont été pensés pour un confort thermique maximum en toute saison.

La Maison de la Danse vit au fil de tous les styles de danse et de toutes les cultures. Un aperçu de la scène nous mène aux cuisines du vidéo-bar-restaurant où le cuisinier et le programmateur vidéo s’accordent aux spectacles présentés. Le chorégraphe de la compagnie «la Bakara», en représentation ce soir, répète avec ses danseurs dans une sérénité déconcertante. L’accueil reçoit ses dernières réservations et les danseurs nous donnent leurs impressions sur ce lieu privilégié de la danse. La foule arrive et attend au vidéo-bar.

Cette maison en forme de tour est construite au sommet d’une falaise dans la forêt du Tyrol.
Le propriétaire a construit lui-même cette maison pour sa famille, selon ses propres désirs, mêlant savoir-faire ancestraux et techniques modernes. Bien que son architecture soit loin des modèles conventionnels, elle a su s’intégrer au territoire avec un minimalisme architectural certain. Le propriétaire a su révolutionner à sa manière l’architecture et ce dans un souci évident de préservation de la nature.

Un spectacle de 45 minutes en sept parties. Stars invitées : le roi, le prince, le p'tit chaperon bleu, le loup, la grand-mère, la princesse, l'infâme sorcière, Papillot et sa papillote, etc… La sorcière a bouleversé les contes, le petit chaperon rouge est bleu, le loup veut plus la manger, le prince ne trouve plus la chaussure de la princesse… Guignol, le héros, saura-t-il terrasser la sorcière ? Papillot pourra-t-il livrer sa papillote ?

En découvrant l’univers de la photo de mode au travers d’un vraie séance photo, et grâce à Ekta, personnage en 3D, ce documentaire propose de mieux comprendre comment on fabrique une image, quels en sont les codes et les règles. La grammaire de l’image de manière ludique.

En découvrant l’univers de la photo de presse au travers d’un vraie séance photo, et grâce à Ekta, personnage en 3D, ce documentaire propose de mieux comprendre comment on fabrique une image, quels en sont les codes et les règles. La grammaire de l’image de manière ludique.

En découvrant l’univers de la photo de pub au travers d’un vraie séance photo, et grâce à Ekta, personnage en 3D, ce documentaire propose de mieux comprendre comment on fabrique une image, quels en sont les codes et les règles. Valeurs de plans, net et flou, profondeur de champ, composition d’image… La grammaire de l’image de manière ludique.

Marie, la photographe, réalise une série de photographies pour un dépliant publicitaire d’une grande marque de magasin. Ces photos sont prétexte à aborder les notions de composition, de plastique de l’image, du flou …

Gigantesque réalisation architecturale pour l’époque la piscine du Rhône propose depuis 1965 la baignade légale en plein centre-ville. En effet la proximité des bassins avec le fleuve et une vue unique et imprenable sur la presqu’île offre à cette piscine un emplacement hors du commun. De nombreux nageurs et baigneurs de tous âges et de milieux différents se côtoient tout au long des trois mois d’ouverture.

Essayer de convaincre une personne de partager ses idées, d’adopter un comportement, et non d’acheter quelque chose, c’est de la propagande, et non de la publicité. Ekta présente différentes images de propagande, piochées au cours des siècles, et les enfants interprètent les messages, comprennent pourquoi et comment les images sont manipulées pour mieux nous convaincre.

En feuilletant un journal, nous retrouvons les figures marquantes de Lyon et nous nous attardons sur quelques exemples marquants : les frères Lumière et la famille Gilet dans l’industrie, Edouard Herriot, Vivier Merle, Laurent Bonnevay en politique, Marcel Dargent et Edmond Locard pour les sciences, Jean Couty et Georges Salendre pour la culture.

Un peu de géographie et un peu d’histoire, qui va nous parler de l’eau et Lyon est cernée par les eaux. Cette promenade va nous faire naviguer entre différents thèmes tels que l’économie du fleuve dans l’histoire, son aménagement, les ponts, les crues et les fêtes
Lieu de fêtes, lieu dangereux, lieu d’échanges commercial, le fleuve est un organe vivant pour une ville, un véritable lieu de vie.

En France, la densité s'accroît à l'heure où de nombreuses personnes désirent être propriétaires d'une maison avec jardin. Plus la ville s'élargit plus celle-ci empiète sur la campagne avoisinante. Ce qui peut avoir un impact direct sur nos paysages. Il faut composer au mieux avec ces contraintes géographiques sans endommager les milieux naturels. Mais alors comment faire face à cette forte densité.

La vogue s’installe dans le quartier de la Croix-Rousse à Lyon. Les forains répondent, attentivement et chacun leur tour, aux diverses questions de l’auteur : le matériel et les déplacements encombrants, comment achète-t-on un manège, les dérangements pour les habitants, ce que ça coûte, les clients de la vogue, l’avenir incertain des fêtes foraines? Mais celle de la Croix-Rousse semble devenue indispensable au quartier et aux forains.

Le village de Lacanche et l’usine Coste sont indissociables depuis les années 50. L’usine fait vivre le village dont la plupart des habitants y travaillent. Lacanche entre dans la modernité par le travail de la fonte puis de la tôle, mais la fonderie est un métier difficile et fatigant. Pourtant, tous reconnaissent que l’usine Coste est indispensable. Les films d’archives montrant l’usine et les activités du village, tournent principalement autour de la famille Coste, propriétaire de l’entreprise et de tout alentour, qui impose son joug au village.

Chaque tome de la série de "l'Histoire au fil de Lyon" est composée de 5 épisodes.
"Renaissance d'une ville" : Les Lyonnais vivent sous la peur des épidémies et des famines, l'assistance se développe. Lyon devient la capitale intellectuelle du royaume où se retrouvent écrivains, poètes, peintres ...

Depuis sa nomination par le Vatican à l’archevêché de Lyon, Albert Decourtray n’a de cesse de rassembler les religions et de lutter contre l’exclusion. Les juifs, les musulmans et les catholiques sont réunis par cet homme qui s’engage contre toute forme de racisme. Il est plus que sensible et se démarque de Rome tout en respectant son chef spirituel.

Ce documentaire nous montre, le Chanoine Kir, comme un personnage paradoxal. Il fut prêtre et très pieux. Généreux avec les pauvres gens, il fit preuve d’un grand dévouement pour son entourage. Maire de Dijon pendant vingt-trois ans, malgré de nombreux détracteurs, il fut aimé des Dijonnais. Mais il était aussi, selon les témoignages de ceux qui ont vécu à ses côtés : menteur, contradicteur, vindicatif, opportuniste et excentrique. Homme de tous les paradoxes, il reste un des personnages les plus étranges de la politique française de l’époque.

Pour ce tournage de fiction, l’équipe est vraiment très importante : deux équipes caméras, plusieurs personnes au son, à la lumière… Ca fait du monde. Tout au long du tournage, Ekta nous explique les mouvements de caméra et quelques figures de montage : panoramique, travelling, zoom, fondu enchaîné…

Dessinant et forgeant portails, rampes d'escalier ou autres grilles pour les décorateurs les plus prestigieux aux quatre coins du monde et particulièrement aux Etats-Unis pour le compte de milliardaires, quelle évolution pour Joël Orgiazzi depuis la création par son père en 1965 de l'atelier familial ! Passant du palais à la forge, de Lyon à New York, le film suit celui qui martèle encore une enclume vieille de 3 siècles, le chef d'entreprise qui signe des contrats mirifiques et le philosophe qui perpétue la tradition et la symbolique du plus vieil artisanat du monde.

Ce Guignol, quand il s’occupe de son jardin, il n’y en a que pour lui ! C’est la terreur de la chenille, le tueur d’escargot. Il ne partage avec personne, sauf peut-être avec Varicelle la Coccinelle, parce qu’elle mange les pucerons… « C’est de la ségrégation » lui reproche Gnafron, qui n’apprécie pas que l’on chasse les uns et protège les autres. Mais grâce à l’épouvantail, Guignol devient tout petit et découvre les véritables habitants de son jardin, qui ne tardent pas à devenir ces amis.

La rencontre d’une danseuse sur un tournage à l’île d’Ouessan, inspire le narrateur à mener une aventure ambiguë avec elle dans le désert de Tunisie. Brève de vie d’un tournage compliqué, initiation à la danse pour un réalisateur tâtonnant, rêve mystérieux des corps. La danseuse ne se doute pas de ce qu’elle va faire : danser sur le sable d’un désert, épiée par une caméra tantôt absente, tantôt impudique.

En 1946, arrive à Boujailles, petit village perdu de Bourgogne, un couple d’instituteurs, les Laval. L’instituteur a filmé ses élèves et toutes les activités du village. Chaque occasion était bonne pour sortir la caméra, mais ses films sont empreints de la tradition républicaine. Ils montrent les valeurs de la laïcité et de l’Humanisme. Pendant trente ans, l’instituteur ne cessera de suivre le parcours de chacun, et tous ces moments de vie récoltés, font la communauté. En 1999, professeur et élèves se retrouvent autour des films, qui illustrent abondamment le documentaire.

« Attention expo fragile » (prudence est mère de sûreté). Voici comment nous pénétrons dans le musée d’Art Contemporain qui, à six jours d’une nouvelle exposition, organise les dernières mises en place. Pendant que les ouvrier-artisans poursuivent leurs travaux sur les décors, on cherche du personnel pour la surveillance et la sécurité de l ‘exposition. Cela ne semble pas évident et plutôt infructueux. Pourtant, le jour J, tout est prêt. Un dernier coup de nettoyage, les surveillants sélectionnes sont présents ; on les briefe sur chaque pôle de l’expo.

Pages