Vous êtes ici

Architecture

Malgré sa jeunesse, le quartier de La Duchère s’est déjà crée une ambiance particulière grâce à un tissu associatif important. Les violences dans les années 1990 n’ont pas cassé la relation des Duchérois à leur quartier et ses bâtiments. La tour panoramique de François-Régis Cottin construite en 1972, s’impose comme un totem au centre du Plateau. Elle modifie alors totalement l’horizon de Lyon. Reconnaissable de loin par sa hauteur, la tour devient le symbole de la Duchère.

Comment récupérer et réutiliser au maximum l'énergie offerte par le soleil ? Cela constitue la principale préoccupation pour la villa bioclimatique. Une réflexion a été portée sur les composants et la disposition du bâtiment afin d'assurer un confort thermique idéal. Grâce à un mélange de sobriété et de modernité, cette maison s'intègre parfaitement dans le paysage naturel.

Ce cabanon de détente est ancré au coeur de la nature finlandaise et en utilise ses ressources à l'état brut afin d'intervenir au minimum sur le contexte environnant. De larges baies vitrées donnant sur des terrasses naturelles permettent d'agrandir l'espace intérieur et de faire entrer la lumière. Ses habitants ont fait le choix d'un mode de vie simple pour une proximité maximum avec l'environnement : éclairage à la bougie, chauffage au bois, pas d'eau courante…

Dans les villes modernes, et à Lyon en particulier, des vestiges du passé sont toujours observables. Ces bâtiments appartiennent au patrimoine historique de la ville. Mais une grande partie d'entre eux viennent également nourrir l'histoire contemporaine grâce à des ré-investigations actuelles des lieux. Nous pouvons ainsi nous interroger : quel regard porte la ville moderne sur ces traces de son passé ? De quelle façon et pour quelles raisons la ville réinvestit ces lieux afin de leur conférer une fonctionnalité moderne, qui s'inscrit mieux dans son paysage ?

Cinq façons de vivre et cinq façons de respecter l'environnement au quotidien… Ces habitants ont tous en commun l’importance accordée à leur lieu de vie et l’inquiétude de l’héritage laissé à leurs enfants.
Ils sont les témoins actifs de tout le processus de construction de leur habitation. Ils choisissent eux-mêmes le lieu, les matériaux, l'orientation de leur maison et profitent ainsi du maximum de bien-être que leurs offrent ces techniques écologiques de construction. Respectueux de la nature, ils offrent ainsi à leurs familles le meilleur style de vie possible.

Pages