Vous êtes ici

Architecture

Cette maison à Tabanac, tout d'acier vêtue, est bâtie dans une pente au moyen de matériaux écologiques et inhabituels. Etant donné un budget limité, l'architecte a choisi des matériaux simples et peu coûteux et s’est inspiré de l’architecture hygiéniste dans sa construction. Malgré la superficie intérieure réduite, des baies vitrées et une terrasse protégée permettent d'agrandir et d'optimiser l'utilisation de l'espace.

Comment concilier architecture traditionnelle et habitat écologique ? C’est le pari de cette maison de station, située en montagne autrichienne. Elle réussit l’intégration au paysage, à l’environnement avec une mixité des matériaux. La faible consommation d’énergie alliée au confort thermique assure un véritable confort de vie.

Etre respectueux de l’environnement, c’est utiliser des moyens et des matériaux adaptés mais c’est aussi s’adapter au territoire sur lequel on souhaite construire pour limiter l’impact de l’homme sur la nature. Voici l’exemple surprenant d’une maison autrichienne, bâtie dans une pente, qui mélange lieu d’habitation et lieu de travail.

Les pays nordiques savent que la nature est une grande richesse. C’est sans doute pour cela qu’ils sont les leaders dans le domaine de la construction écologique.
Ils exploitent au maximum l’environnement tout en réduisant au minimum l'impact qu’ils ont sur la nature. Car pour les nordistes celle-ci est le protagoniste, le point de départ d’une construction adaptée à leur mode de vie. Trois éléments sont pris en compte : l'environnement, les maisons et les habitants.

Quel est le matériau le plus écologique pour construire sa maison ? Il ne suffit pas qu’un matériau soit naturel pour qu’il soit respectueux de l’environnement. Ces propriétés écologiques dépendent de la quantité d’énergie dépensée pour l’extraire, le produire, le transporter, le transformer et le recycler.

Pages