Vous êtes ici

Art et culture

Jean-Claude Martin vit et travaille à Chavanoz, un petit village de l’Isère. Bronzier depuis toujours, miniaturiste depuis douze ans, Président de l’Association des Artisans d’art de Lyon, il tâche, entre mille commandes en cours, toutes urgentes, de préparer « son » voyage en Angleterre : exposition et vente de ses œuvres majeures (chandeliers et lustres électrifiés, chenets, bronzes sur meubles, objets divers à l’échelle 1/12ème) au London Dolls House Festival.

Dans son atelier du village pittoresque de Saint-Antoine-l’Abbaye, plein d’élèves venus apprendre le métier, Jean-Claude Chevènement restaure l’abbatiale. On se croirait au Moyen Âge, avec la cour pavée et les maisons d’un autre temps. Il croque pour définir le travail à exécuter sur la pierre, puis taille et sculpte la pierre dans une attitude de recueillement. Son métier et ses principes l’ont amené à travailler d’autres pays, notamment pour des églises orthodoxes .

"Lyon et son monde souterrain" : Des kilomètres de galeries mystérieuse, des citernes d'eau majestueuse, des parkings œuvre d'art. Lyon sens dessus dessous. Plongée sous la ville.
"Lyon et ses fleuves" : Savez-vous que le bateau mouche a été inventé à Lyon ? Crues dévastatrices, écluses, fontaines, ports … Lyon sous le signe de l'eau.

"Lyon et le 8 décembre" : Tradition populiare, fête religieuse, fin de l'épidémie de la peste ? Toutes sortes d'histoires circulent sur la fête des lampion. Lyon sous le signe de la lumière.
"La Saône, Lyon, le Rhône" : Une cité née au cœur d'un confluent est déjà une bénédiction, mais que d'hsitoires, de travail, de changements pour que Lyon soit la ville d'aujourd'hui. Lyon au fil de l'eau.

En cheminant à travers les couloirs du théâtre des Célestins, se présentent, au fil du documentaire, le chef machiniste, lumière, le régisseur général qui s’affairent autour de la mise en place d’une comédie musicale. Le théâtre nous donne à voir les aléas du spectacle, le montage du décor, des lumières et du son, les interrogations du metteur en scène, des bribes de répétitions dans un décor « blanc moderne ». Une vie s’organise autour de la pièce en attente de représentation. Les couloirs s’animent, alors, de la foule des spectateurs.

Pages