Vous êtes ici

Ecologie

Cette maison à Tabanac, tout d'acier vêtue, est bâtie dans une pente au moyen de matériaux écologiques et inhabituels. Etant donné un budget limité, l'architecte a choisi des matériaux simples et peu coûteux et s’est inspiré de l’architecture hygiéniste dans sa construction. Malgré la superficie intérieure réduite, des baies vitrées et une terrasse protégée permettent d'agrandir et d'optimiser l'utilisation de l'espace.

Comment concilier architecture traditionnelle et habitat écologique ? C’est le pari de cette maison de station, située en montagne autrichienne. Elle réussit l’intégration au paysage, à l’environnement avec une mixité des matériaux. La faible consommation d’énergie alliée au confort thermique assure un véritable confort de vie.

Etre respectueux de l’environnement, c’est utiliser des moyens et des matériaux adaptés mais c’est aussi s’adapter au territoire sur lequel on souhaite construire pour limiter l’impact de l’homme sur la nature. Voici l’exemple surprenant d’une maison autrichienne, bâtie dans une pente, qui mélange lieu d’habitation et lieu de travail.

Nous suivons une classe de lycée technique, se préparant à travailler dans le secteur industrie. Nouvelle génération de travailleurs industriels en puissance, le développement durable est une notion avec laquelle ils ont grandi, mais peut leur sembler éloignée de leur future carrière. bn

Tenir compte du climat pour construire sa maison. C’est une question de bon sens, mais qui s’est perdue avec le temps et l’amélioration des technologies. En adéquation entre l’habitat, ses occupants et le climat, la maison doit à la fois se protéger et profiter des éléments extérieurs : le soleil, le vent, la pluie ou la végétation. En tenant compte des principes du bioclimatisme, on peut se passer de chauffage l’hiver, et de climatisation l’été.

Pages