Vous êtes ici

Urbanisme

Saint-Etienne, historiquement ville industrielle, s’impose aujourd’hui en tant que Ville créative de design. Elle est fière de son passé et l’utilise au service de l’art, du design et du développement économique et culturel. L’histoire lui a permis de faire des bons choix dans les moments critiques de l’économie et de créer une ville dynamique grâce au design. L’introduire partout dans la ville, est-ce une bonne stratégie ?

Grenoble est une ville située dans un environnement privilégié, entre les massifs du Vercors et de la Chartreuse, et à la confluence de l’Isère et du Drac. Loin d’en faire une ville enclavée, ces barrières naturelles, qui autrefois marquaient uniquement les limites de la ville, sont aujourd’hui des atouts à valoriser. 

La Part Dieu est un quartier emblématique de Lyon, qui s’est développé au cours des années 1960-70, avec cette architecture particulière issue des courants brutalistes et modernistes. Le béton brut, érigé au rang d’art sculptural, compose en grande partie ce quartier d’affaires aux formes massives, en plein centre de Lyon. A l’origine conçu pour abriter des logements, le quartier a finalement trouvé sa place de centre d’affaires et de pôle d’échanges avec l’arrivée de la gare ferroviaire, et a donc été pensé pour recevoir presque exclusivement des flux de véhicules. 

Avec 7000 habitants et plus de 6000 emplois, le quartier historique Perrache-Sainte-Blandine construit aux 19e et 20e siècles est en pleine mutation. Le projet, validé en juillet 2005, consiste à alléger autant que possible cet héritage tout en le gardant fonctionnel.
Hier consacré à l’industrie et aux transports, ce site entend devenir une référence aussi incontournable qu’inédite dans l’agglomération notamment grâce à la diversité, la mixité et les innovations des différents projets d’aménagement qui la composent.

L’aménagement des rives du Rhin représente le plus grand projet urbain que la ville de Strasbourg ait connue depuis la construction de la Neustadt. Depuis 1990, le projet Deux Rives poursuit un objet bien défini qui n’est autre que l’aménagement de 250 hectares de terrain, le long des 5 kilomètres de l’avenue du Rhin.

Ce programme d’aménagement de grande ampleur a pour ambition de réconcilier la ville avec sa partie EST et les Rives du Rhin, auxquelles elle a longtemps tourné le dos en raison des guerres et du développement portuaire. 

Pages