Vous êtes ici

Thierry Mercadal

Découvrons Edouard François, architecte iconoclaste et clivant. Fer de lance de l’ « architecture végétale », il a dès la fin des années 1990 réalisé des bâtiments étonnants qui déjouent les codes architecturaux : l’immeuble qui pousse à Montpellier, le Panache à Grenoble, la Tour de la biodiversité à Paris… sa personnalité fantasque et son franc-parler en font un personnage à part dans le paysage architectural français.

Découvrez le métier d’architecte par le biais de Thomas Dubuisson et son portrait dressé. L’expression de « père en fils » est particulièrement appropriée dans la famille Dubuisson, on est architecte depuis 5 générations ! Mais alors comment sortir de l’ombre des grandes figures de la famille, quand on porte le même nom et a la même profession ? Thomas Dubuisson a eu des projets d’architecture et des projets de rénovation. Mais pas n’importe lesquels, des rénovations de bâtiments signé par son grand-père il y a plus de 50 ans.

Les villes qui se sont construites autour d'un fleuve entretiennent depuis longtemps un lien très fort avec leur cours d'eau. Ce documentaire interroge l'évolution de ce lien depuis la cessation des activités industrielles liées au transport fluvial et retrace l'évolution des attitudes de la ville envers le fleuve. Après lui avoir tourné le dos en faveur de la voiture, comment la ville fait-elle du cours d'eau un enjeu de reconquête et de requalification de son centre ?

L’agence Tectoniques, un collectif d’architectes français spécialisé dans les constructions écologiques et la filière sèche.

« A 50 ans, je suis encore loin de la retraite. Il me reste une dizaine, voire une quinzaine d’années à travailler avant de pouvoir toucher ma pension. » Qu’ils soient toujours en poste, menacés par un licenciement, en recherche d’emploi, reconvertis, les seniors traversent une phase délicate.

Toute une génération se pose la question de son avenir professionnel. C’est au travers de leurs ressentis, de leurs envies, de leurs angoisses, que nous racontons cette période incertaine. Leur parole nous aide à comprendre où ils en sont, ce qu’ils vivent, et ce qu’ils en pensent.

Pages