Vous êtes ici

Unitaire

La rencontre d’une danseuse sur un tournage à l’île d’Ouessan, inspire le narrateur à mener une aventure ambiguë avec elle dans le désert de Tunisie. Brève de vie d’un tournage compliqué, initiation à la danse pour un réalisateur tâtonnant, rêve mystérieux des corps. La danseuse ne se doute pas de ce qu’elle va faire : danser sur le sable d’un désert, épiée par une caméra tantôt absente, tantôt impudique.

Gigantesque réalisation architecturale pour l’époque la piscine du Rhône propose depuis 1965 la baignade légale en plein centre-ville. En effet la proximité des bassins avec le fleuve et une vue unique et imprenable sur la presqu’île offre à cette piscine un emplacement hors du commun. De nombreux nageurs et baigneurs de tous âges et de milieux différents se côtoient tout au long des trois mois d’ouverture.

Le spectacle de « La boutique de M. Mime » est composé d’une vingtaine de contes. A travers ce spectacle et un travail pédagogique, le mime Bizot, sculpteur de l’espace, entend faire découvrir cet Art du silence et ouvrir de nouveaux horizons et de nouvelles perspectives.

Le spectacle de « La boutique de M. Mime » est composé d’une vingtaine de contes. A travers ce spectacle et un travail pédagogique, le mime Bizot, sculpteur de l’espace, entend faire découvrir cet Art du silence et ouvrir de nouveaux horizons et de nouvelles perspectives.

Avec ce documentaire, nous souhaitons répondre aux questions suivantes : Comment à évolué la réflexion sur l’habitat écologique, au sein des agences d’architecture ces trente dernières années et quels sont les changements que ce courant de pensée a apportés au métier d’architecte. Pour aborder et développer ces thèmes, nous dresserons le portrait de quatre architectes lyonnais qui travaillent depuis longtemps ou depuis peu au développement d’une architecture écologique.

Pages