Vous êtes ici

TLM

Après plusieurs années d’apprentissage dans les meilleures maisons de Lyon et Paris, Paul Bocuse s’est illustré dans la grande cuisine par sa simplicité et son désir de bien faire. Il nous raconte ses souvenirs de cuisine dans la tradition familiale, au bord d’un étang des Dombes dans l’Ain.

Yann Rivron, peintre : « … il serait peut être temps que j’arrive à bien vivre de ma peinture ; à plus de 40 ans cela me paraît légitime et quand je vois tous ces marchés de la création cela me fait un peu sourire, on ne vend pas des légumes quand même…De toute façon, je veux à tout prix préserver ma liberté, il est hors de question que l’on me dise ce que je dois peindre pour que ça marche, ça ce n’est pas envisageable !! »

Jean-Claude Martin vit et travaille à Chavanoz, un petit village de l’Isère. Bronzier depuis toujours, miniaturiste depuis douze ans, Président de l’Association des Artisans d’art de Lyon, il tâche, entre mille commandes en cours, toutes urgentes, de préparer « son » voyage en Angleterre : exposition et vente de ses œuvres majeures (chandeliers et lustres électrifiés, chenets, bronzes sur meubles, objets divers à l’échelle 1/12ème) au London Dolls House Festival.

Dans son atelier du village pittoresque de Saint-Antoine-l’Abbaye, plein d’élèves venus apprendre le métier, Jean-Claude Chevènement restaure l’abbatiale. On se croirait au Moyen Âge, avec la cour pavée et les maisons d’un autre temps. Il croque pour définir le travail à exécuter sur la pierre, puis taille et sculpte la pierre dans une attitude de recueillement. Son métier et ses principes l’ont amené à travailler d’autres pays, notamment pour des églises orthodoxes .

Des rumeurs étranges circulent dans le village. Il y aurait toute une bande de brigands, de fantômes et de bêtes sauvages dans les souterrains du vieux château. Monsieur le Comte de Beaufort offre une récompense de 100 000 livres et la main de sa fille Estelle à qui percera ce mystère…

Pages