Vous êtes ici

TLM

En 1989, une ancienne usine désaffectée devient la salle de spectacle du Transbordeur. La compagnie ACCRO RAP donne une première représentation dans le cadre de la Biennale de la danse. Les trois régisseurs lumière: de la compagnie ACCRO RAP, du Transbordeur et de la Biennale de la danse expliquent leur travail en collaboration. Le régisseur général d’ACCRO RAP et celui du Transbo veillent à ce que tout fonctionne. Une fois la scène prête, la pause déjeuner est encore un rendez-vous avec chacun, pour se rencontrer et régler les détails.

Aujourd’hui, pour rentrer dans la norme, sa maison doit ressembler à celle de son voisin. Elle doit se fondre dans le paysage et ne pas choquer l’oeil. Certains particuliers, cependant, font appel à des architectes pour bâtir, ensemble, la maison qui leur ressemble. Avec peu de moyens, sur un terrain difficile, et dans un environnement souvent hostile, l’architecte, grâce à des idées originales et ingénieuses, construit des maisons personnalisées et adaptées aux contraintes du particulier.

Tous aux abris! L’ignoble docteur Globule est de retour! Sous le faux nom de Docteur Yes, il tente de réduire les habitants de la planète à de vulgaires robots. Heureusement, Guignol veille au grain… et n’hésite pas à interrompre sa partie de pêche pour voler au secours de l’humanité en péril.

Ce film axé sur l’organisation de la santé autour des personnes âgées, se propose de dresser un état des lieux, sans faire du journalisme d’investigation qui dénoncerait. Ce documentaire va faire un tour d’horizon des problèmes de la santé et de la vieillesse, en faisant intervenir les nombreux acteurs de cette tranche de (fin de) vie.
Les problèmes existent, ils sont nombreux, mais chaque intervenant, en les soulevant, parlera aussi des solutions éventuelles, à inventer ou à poursuivre lorsqu’elles ne sont qu’embryonnaires.

L'accès, dans des conditions sanitaires décentes à l'interruption volontaire de grossesse a été reconnu par la loi Veil du 17 janvier 1975. Celle-ci a été réaménagée par la loi du 4 Juillet 2001, prolongeant le délai légal l’accessibilité à l'interruption volontaire de grossesse de deux semaines.Aujourd'hui ces lois ont fait la preuve de leur utilité, mais aussi de leurs limites au regard de l'évolution des mentalités de la société française ainsi que dans l’organisation du corps médical.

Pages