Vous êtes ici

Disponible en Dvd

image: 

Dans un contexte d’après-guerre où la création de logements devient une priorité, Le Corbusier propose une nouvelle manière d’habiter à Firminy. Rompant avec la disposition classique des appartements d’immeuble, il crée des logements atypiques et fascinants encore aujourd’hui. Il inclut les services de la ville dans l’immeuble même, articulés sur les toits ou le long des rues intérieures, une révolution. Entre architecture et mode de vie, ce documentaire traite de la vie courante des habitants dans ce lieu emblématique.

Sur les bords de Saône, le nouveau quartier de la Confluence prend forme. Des bâtiments à l’architecture contemporaine et innovante remplacent les anciennes friches industrielles. Parmi eux, se trouve le fameux « cube orange » dont la couleur et l’architecture ont partagé les lyonnais. Après la rénovation des anciennes halles des salins, construites dans les années 1930, et leur transformation en restaurant gastronomique, en 2010, le « cube » vient agrandir le pavillon des salins.

Les bâtiments des archives nationales à Pierrefitte-sur-Seine stockent des kilomètres de documents. Pourtant, rien n'est perceptible à l'extérieur, si ce n'est un énorme monolithe abstrait, totalement mystérieux. L'ambition de ce film est d'aller enquêter sur l'organisation fonctionnelle du bâtiment et d'en savoir plus sur son architecture. L'architecture est expliquée par la matière même de sa création et détaillée dans son usage par la pratique qu'en ont ses utilisateurs.

Pour la reconversion de ses sites industriels et pour changer son image de cité métallurgique, la ville de Saint-Etienne s’est tournée vers le design. L’agence d’architectes LIN a été choisie pour investir les friches de l’ancienne manufacture d’armes et transformer les lieux en Cité du Design. Ils créent La Platine et la Tour Observatoire dédiés à la recherche, l’enseignement et la formation sur le design. Le bâtiment est le reflet de sa fonction car il est lui-même un objet de design.

Dessinateur, illustrateur, et parfois même auteur, Antoine Guilloppé exerce son talent auprès des jeunes publics tout en convaincant les adultes par ses créations acérées. Ses histoires, souvent proches de la nature et des animaux, sont racontées avec poésie et illustrées de façon originale par son style très graphique. Ses illustrations se distinguent par un trait maîtrisé et très peu de couleurs, en relief parfois. Tantôt illustrateur plus « classique » tantôt maître de l’objet livre, il se plait à jouer avec les codes, et le relief.

Pages